3D River Roach (part.1), par Sylvain Le Dentiste

Dans l’immense famille des gros shads je vous présente mon coup de cœur de ce début d’automne ; le 3D RIVER ROACH ! Fidèle au dicton de la team Savage Gear « GO BIG OR GO HOME », c’est dans sa grande taille (22cm pour 125 gr) que j’ai pu faire craquer ses premières victimes…

Cette belle bouchée qui est selon moi ni trop grosse ni trop petite colle parfaitement à nos eaux françaises.

.

En effet, le pêcheur français a encore aujourd’hui beaucoup de mal à passer aux tailles supérieures à 13cm, et ce à tort. N’oublions pas que le brochet est capable d’ingurgiter d’énormes proies et que déjà tout petit il s’est bien fait la main en dévorant ses frères et sœurs donc n’hésitez pas à pêcher gros, c’est souvent ce qui peut déclencher l’attaque et faire la différence face à des poissons assez méfiants!

Pour en revenir au 3D RIVER ROACH, ce shad à la particularité de pouvoir pêcher sans lest. Ses 125 gr et sa densité suffisent largement pour pêcher des hauts fonds et tout ce que l’on pourra qualifier de « zones shallow ». Niveau équilibrage votre montage doit être parfait pour voir évoluer le leurre correctement. Des plombs appelés balance spikes peuvent d’ailleurs être insérés pour affiner l’équilibre du shad. Le corkscrew, sorte de tires-bouchon, et les montures adaptables finaliseront parfaitement l’armement. Monté de cette manière, le leurre est beaucoup moins abimé par les dents des brochets et il faut l’avouer, avec ce type d’armement il y a beaucoup moins de loupés et de décrochés (même avec des ardillons écrasés, que je conseille vivement pour le bien être du poisson et du pêcheur).

Ensuite, libre à vous de clipser des plombs « balls » disponible en plusieurs grammage pour pêcher plus creux ou tout simplement utiliser des cork screws plombés.

Sylvain Le Dentiste, team SG France